Les effets du bilinguisme sur le cerveau / Die Auswirkungen der Zweisprachigkeit auf das Gehirn

Avant les années 60, les recherches associaient le fait d’être bilingue à un développement ralenti des capacités intellectuelles et langagières. Ce «handicap» s’est de nos jours transformé en avantage: les recherches actuelles montrent que le fait de parler plusieurs langues a de nombreux effets positifs, notamment en ce qui concerne les fonctions cognitives.
Cet article du Canada rassemble plusieurs études menées sur la question : rire.ctreq.qc.ca

Vor den 1960er Jahren hat die Forschung die Zweisprachigkeit mit einer langsameren Entwicklung der intellektuellen und sprachlichen Fähigkeiten assoziiert. Heute spricht man nicht mehr von einem «Handicap» der Zweisprachigkeit, sondern von Nutzen, die mit ihr verbunden sind. Aktuelle Forschungen zeigen, dass das Sprechen mehrerer Sprachen positive Effekte hat, insbesondere in Bezug auf kognitive Funktionen.
Dieser Artikel aus Kanada weist auf mehrere Studien hin, die in diesem Zusammenhang durchgeführt wurden: rire.ctreq.qc.ca (französisch)

Prof. YANG Hwajin / Photo Credit: Cyril Ng

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s